Concept / Projection

S’inspirant beaucoup de Vincent Moon et de ses images, on s’inspire aussi de ses méthodes de diffusion.
On a donc envie d’essayer les «private-public screenings».

Vous voulez voir le film? Vous voulez une copie? Pourquoi ne pas organiser une projection chez vous?

écrivez à cette adresse serieprofil@gmail.com et on s’organise!



Un autre extrait du film.
Dans les Marolles, un quartier ouvrier typique en proie à la gentrification, Zak nous guide à travers les rues de son enfance, entre les trains qui passent et le bruit qui court.


Dépoussiérons ce blogue!

«Bruxelles: profils à emporter» continue tranquillement son chemin, d’une paire de yeux à l’autre.

Hier, nous sommes allés cogner à la porte de la bibliothécaire de Ste-Anne-des-Monts pour lui vendre une copie du film. La Haute-Gaspésie pourra donc maintenant «louer» notre petit bout de Bruxelles. Bonne écoute à tous ceux qui s’y risqueront!

Ça nous a fait chaud au coeur. Quand on y pense, géographiquement parlant, la Gaspésie est pas mal plus près de la Belgique que Montréal. Lentement mais sûrement, on se rapproche de notre but: projeter le film à Bruxelles.

En attendant, nous avons propulsé dans la stratosphère l’un de nos profils bruxellois, celui de Jee Kast. En espérant que ce grain de sel trouvera sa place dans votre océan du web!

Suivez le lien par ici: Bruxelles: profils à emporter (Jee Kast)


On va se croiser les doigts plus fort cette fois.

On va se croiser les doigts plus fort cette fois.


Et l’aventure continuera toujours…


Pour moi, les villes sont d’ailleurs des sortes de personnages; je pense qu’on trouve le contact avec les villes comme avec certaines personnes, il faut faire leur connaissance avec leurs faiblesses et leurs forces.
En pleine lecture de fin de session : Wim Wenders, «La vérité des images»


Nous présenterons notre film à Pointe-du-Lac (Trois-Rivières), le 26 avril prochain dans le cadre de la Semaine des Découvertes Culturelles.
C’est gratuit!

p.s. Amis Belges, on s’ennuie de vous. On promet de venir vous voir à la fin de l’été ou à l’automne.

Amour.

Nous présenterons notre film à Pointe-du-Lac (Trois-Rivières), le 26 avril prochain dans le cadre de la Semaine des Découvertes Culturelles.

C’est gratuit!


p.s. Amis Belges, on s’ennuie de vous. On promet de venir vous voir à la fin de l’été ou à l’automne.

Amour.


Appel à l’aide: En avril prochain, nous présenterons le film au Café TOUSKI (Où ça? Rue Ontario!). le seul hic, c’est qu’il nous manque l’essentiel, c’est-à-dire un projecteur et des colonnes de son… Existe-t-il une âme charitable qui pourrait miraculeusement nous prêter tout ça? En échange, nous proposons de la Chimay Bleue. Beaucoup, s’il le faut.

On donnera un bon coup de pied au frette déprimant de février en allant, vendredi le 1er, au Vieux Presbytère de Batiscan présenter notre film. La soirée aura lieu au coin du feu, loin des curés mais près de leurs fantômes, à 19h… et on présentera aussi des extraits du projet similaire qu’on fait à Trois-Rivières.
De Bruxelles à la Trifluvie, il fera bon d’être chez soi. 



Où: 340 rue Principale, Batiscan
Quand: Vendredi le 1er février 2013 à 19h00
Réservez vos places en appelant le 418-362-2051

On donnera un bon coup de pied au frette déprimant de février en allant, vendredi le 1er, au Vieux Presbytère de Batiscan présenter notre film. La soirée aura lieu au coin du feu, loin des curés mais près de leurs fantômes, à 19h… et on présentera aussi des extraits du projet similaire qu’on fait à Trois-Rivières.

De Bruxelles à la Trifluvie, il fera bon d’être chez soi. 

Où: 340 rue Principale, Batiscan

Quand: Vendredi le 1er février 2013 à 19h00

Réservez vos places en appelant le 418-362-2051



PREMIÈRE PROJECTION PUBLIQUE

Ça y est. David me dit depuis quelques jours qu’il en a le traque et moi, le coeur subtilement à la chamade, je lui réponds que c’est positif. Le jour où nous n’aurons plus le traque, nous ferons autre chose de notre peau.

Nous vous invitons donc tous jeudi le 31 janvier 2013 à 20h00 pour la première projection publique de Bruxelles: profils à emporter. L’événement se tiendra à la Coop sur Généreux, située au 4518 Avenue Papineau à Montréal (chers Belges, nous viendrons à vous, n’ayez crainte). Il faut entrer par la petite porte colorée, derrière le La Tulipe.

Soyez à l’heure car nous serons impatients de vous montrer le fruit de notre année de labeur. 

Vous en profiterez pour nous laisser vos commentaires et critiques - soyez assurée qu’ils ne tomberont pas dans l’oreille de sourds. Vous aurez aussi la chance de laisser une légère contribution volontaire à l’entrée - tous les sous amassés iront dans les coffre-forts du Collectif Suivez-La-Musique. 

De vous, de votre présence, fleuriront donc bien d’autres projets. Car c’est grâce toi, à toi, à toi aussi, à toi là-bas et puis à toi que nous créons et que nous créerons encore pour toi, pour toi, pour toi aussi, pour toi là-bas et puis pour toi. 




Ce soir, travail de ponctuation: on insère la belle musique de East Road.


Ceci est l’étape finale du montage. (Et on crit: «HOURRRAAA!»)

Ce soir, travail de ponctuation: on insère la belle musique de East Road.

Ceci est l’étape finale du montage. (Et on crit: «HOURRRAAA!»)


Le casse-tête commence à se compléter. La table de montage est bien remplie de tous ces beaux visages bruxellois. Pour célébrer la presque fin de la phase de post-production, David a tricoté une seconde bande-annonce.

Notre film d’une soixantaine de minutes prendra donc bientôt son envol… il franchira enfin la porte de notre appartement, où il est cloîtré sur un disque dur depuis juin, pour aller s’épanouir sous vos yeux. 

Tout ça bientôt, c’est promis.